Zéro Déchet Orléans – No poubelles

 

Le constat est effroyable, un Orléanais jette en moyenne 522 kg de déchets ménagers par an.

 

En janvier 2016, Camille Marquette et Justine Peton décident que ce constat n’est pas une fatalité et créent la communauté « Zéro déchet Orléans – No poubelles ». Ce collectif regroupe aujourd’hui 200 sympathisants qui ont pour objectifs de réunir les Orléanais désireux de réduire leurs déchets et d’échanger des bonnes pratiques Zéro déchet.

 

« Le zéro déchet ça coûte cher ! » « Je nai pas assez de temps pour my mettre »

 

Des objections qui reviennent sans cesse et que le collectif cherche à démanteler. Pour eux, tout est une question d’organisation et de révision de ses habitudes de consommation. Faire soi-même, consommer local et plus responsable, c’est la solution !

 

La solution pour l’environnement bien sûr, mais pas seulement. Dans une interview de la Tribune Hebdo Orléans, Jean-Philippe Grand, conseiller municipal orléanais EELV, affirmait qu’un tel mouvement permettrait « de relancer la consommation de produits plus durable, de relocaliser l’économie et les emplois ». Comment ne pas être convaincu ?

 

Pour vous aider à franchir le pas « Zéro déchet Orléans – No poubelles »vous offre tous ses conseils sur son blog (https://nopoubelles.wordpress.com), sa page Facebook (https://www.facebook.com/zerodechetorleans/) et lors de ses réunions tous les 11 de chaque mois. Le thème de ce mois-ci : le compostage et des conseils de jardinage (presque) « Zéro déchets ».

2 thoughts on “Zéro Déchet Orléans – No poubelles”

  1. Je suis complètement pour le zéro déchets, au mieux limiter au maximum les déchets.
    Quand je vois mes poubelles chaque semaine je suis dépitée et pourtant… pourtant je n’y passe pas…. parceque….
    Parceque c’est difficile de changer ses habitudes…. on est « bien » dans ce que l’on connaît… ça rassure…. l’inconnu fait peur, demande de l’investissement…. suis je prête à changer ces habitudes inculquée depuis presque 40 ans…?
    Parceque c’est quand même hyper confortable de gagner du temps en faisant l’ensemble de ses courses dans une seule et même enseigne que l’on nomme hypermarché… oui ceux qui flinguent nos petits producteurs, agriculteurs…. et pourtant je continue….
    Parceque les boutiques de vrac ne sont pas à chaque coin de rue, qu’il faut faire des kilomètres pour la trouver, parceque ça demande du temps et de l’argent… argent que je pourrais économiser en achetant juste ce qu’il me faut…. mais je ne le fait pas….
    Parceque je vais me sentir bête à demander comment ça marche ce deo ou ce dentifrice et shampooing solide…. et pourtant je suis certaine que l’on me répondrai avec plaisir…. mais ça non plus je ne passe pas le pas….
    oui…. des raisons, des millions de raisons qui font que je ne saute pas le pas et pourtant je sais que c’est notre avenir, celui de nos enfants et des générations qui suivront si l’on veut préserver notre planète….
    Alors je me demande juste ce qui fait que des millions de personnes convaincues comme moi n’y vont pas…

    1. Bonjour, nous pensons effectivement que beaucoup de personne sont dans votre cas. En effet le changement d’habitude peu être effrayant, et difficile à mettre en oeuvre. Pourquoi ne commenceriez vous pas, par un petit geste? Trouvez quelque chose qui vous tiens à coeur, de changer ou celui, qui aujourd’hui vous énerve le plus, et changez le. Nous vous conseillons vivement de lire « Famille Zéro Déchet- Ze guide », vous pourrez suivre leur parcourt et vous en inspirer, vous pouvez même généralement l’emprunter dans les bibliothèques près de chez vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *